Conseil d’école du 8 novembre 2016

COMPTE-RENDU DU CONSEIL D’ÉCOLE

du mardi 8 novembre 2016 à 17h30

Présents :
 Mmes Le Duff, Dos Santos, Henry, Baris, Lorenzo, Sittler, El-Wahabi, Rojas, Suhr, Ghiatou, Guler, Feitous, Bieber, Weber, Tupin, Bauswein, Methari El Raousti, Chikhi, MM. 
 Benhammou, Chaïb, Millet, Doussau, Ouanouki, Menétrey, Perrot, Rothwiller

Excusés : Mmes Djadel, Baudais, Schwarz, Seiler, Nieto, M. Fann


 

Préambule : M. Doussau, représentant des parents d’élèves, fait le point sur un incident ayant eu lieu dans la classe de Mme Djadel fin septembre. Les compétences et l’attitude professionnelles de celle-ci sont rappelées et confirmées par l’ensemble des personnes présentes.

1- Présentation de la nouvelle équipe de parents élus et présentation de l’équipe enseignante.

Les élections du 07 octobre ont établi une nouvelle liste de parents représentants au conseil d’école, composée de 11 titulaires et 7 remplaçants. Le taux de participation était de 36.5 % seulement.
M. Heitzmann remercie toutes les personnes, en particulier Mme Delaporte, qui ont permis à ces élections de se dérouler dans de bonnes conditions.

2- Les classes (effectifs et organisation).

Nos effectifs sont en nette hausse : 268 élèves, soit presque 30 élèves en plus que l’année dernière.
En fin d’année 48 CM2 partiront au collège, et il y a cette année 39 enfants en GS à la maternelle Oberlin, devant venir en CP à Louvois.
Le service des inscriptions de la mairie prévoit une nouvelle ouverture de classe pour la rentrée 2017.
Il est à noter que l’école, telle qu’elle doit être rénovée, ne pourra de toute façon accueillir qu’une seule classe supplémentaire (soit 12 classes au lieu des 11 actuelles).

3- Les Classes à Horaires Aménagés en Danse

Ce sont 31 élèves répartis sur 5 classes, du CE1 au CM2, dont 11 « nouveaux » en CE1, et une élève nouvelle en CE2. L’effectif global continue de diminuer. La question de l’avenir de cette filière se pose, le Conservatoire paraissant être très sélectif dans son « recrutement ». La diffusion des informations au sujet de l’existence de ce dispositif est également interrogée: est-elle suffisante et appropriée? Les parents élus proposent de participer à cette communication.

4- Lecture et approbation du règlement d’école :

Le règlement 2016-2017 de l’école Louvois est conforme au nouveau Règlement Type Départemental paru en novembre 2014. Il est approuvé par l’ensemble des votants au conseil d’école.

5- Evaluations initiales en CP et CE2

Depuis la rentrée 2015, dans le cadre de la refondation de l’école, il est demandé – à l’échelle nationale et de manière obligatoire – aux enseignants de CE2 d’effectuer une évaluation des élèves en français et mathématiques, à des fins diagnostiques. Le but est de permettre aux équipes pédagogiques d’identifier les difficultés potentielles de chaque élève et de mettre en place une réponse adaptée dès le début de l’année scolaire.

Les trois classes de CE2 de Louvois ont utilisé le même livret d’exercices, fourni par la direction générale de l’enseignement scolaire. Les résultats seront transmis aux familles.
Malgré l’intérêt pédagogique de cette action, nous tenons à pointer les éléments suivants :

* la lourdeur du dispositif : il faut mobiliser une voire deux semaines pour réaliser cette évaluation ;

* le fait que les enseignants ne sont pas rémunérés pour la correction des évaluations et la saisie des résultats ;

* l’impression des livrets d’exercices se fait sur le budget municipal de fonctionnement.

A une échelle plus locale, à la demande de l’IA, des évaluations initiales en CP ont également été effectuées. Les deux classes de CP ont utilisé un même protocole d’évaluation, fourni par l’Inspection Académique.
Les mêmes points que précédemment peuvent être soulignés.

6- Les Activités Pédagogiques Complémentaires

Ces activités ont pris la suite de l’AP (Aide Personnalisée), qui était auparavant destinée aux élèves en difficulté. Ce n’est plus nécessairement le cas des APC qui permettent de réaliser d’autres activités, en lien avec le projet d’école, sans que les enfants soient nécessairement en difficulté. Les enseignants proposent, en général à chaque période, à un certain nombre d’élèves de participer à une APC, sur un créneau qui est spécifique à chaque classe.

La pertinence des APC comme dispositif de remédiation aux difficultés scolaires est interrogée. Il est rappelé que le RASED (Réseau d’Aide aux Elèves en Difficultés) a vu ses moyens fortement diminuer ces dernières années.

7- Cours de langue et culture d’origine (arabe)

L’ELCO arabe se poursuit à l’école cette année, avec un cours de marocain le vendredi et deux cours d’algérien, mardi et vendredi après la classe. Environ 45 enfants, du CE1 au CM2, suivent cet enseignement. Il est à noter que les inscriptions ont été prises au printemps dernier, ce qui pose des soucis pour intégrer les nouveaux élèves arrivés à Louvois à la rentrée. Quelques places supplémentaires ont pu être trouvées par les enseignants d’arabe au moment du démarrage des cours.

Rappel : la distinction entre les cours d’arabe algérien et d’arabe marocain est purement administrative. De fait, c’est la langue arabe littéraire qui est enseignée par les 2 enseignants, avec pour objectif le niveau A1 du Cadre Européen de Référence en fin de CM2.

8- La sécurité dans l’école

– Un exercice d’évacuation incendie a été organisé le 05 septembre, et un exercice de préparation à un incident type tempête sera fait le 10 novembre. Ces exercices de simulation, s’ils visent à éduquer les enfants aux bons réflexes à avoir en cas d’accident, permettent en outre de mettre en lumière certains dysfonctionnements.
Même s’ils se sont bien déroulés, il a été une nouvelle fois remarqué que la configuration des lieux et l’état de vétusté des bâtiments ne garantissaient pas les meilleures conditions d’avertissement, de protection et d’évacuation du public. Nous avons notamment constaté le 05 septembre que le bâtiment ancien et les modulaires n’étaient pas reliés par la même alarme, ce qui signifie qu’en cas d’incendie par exemple dans l’un des deux établissements, l’autre ne sera pas averti de ce qui se passe !

– Encore une fois le problème du stationnement sur le quai devant l’école est évoqué : difficile voire impossible pour les parents d’élèves, les taxis et les bus de se garer pour déposer ou chercher des enfants. Les places de « dépose minute » sont en effet tout le temps occupées par des véhicules indésirables.

9- Les relations Eurométropole / école

a) Les activités périscolaires (NAE) :

15 activités sont proposées gratuitement par la ville de Strasbourg, le lundi et le jeudi de 15h45 à 17h15. Ces activités rencontrent un succès certain auprès des élèves : environ 200 enfants sont en activité deux jours par semaine. Nous ne pouvons que souligner le mérite des animateurs et encadrants qui assurent ces activités dans des conditions matérielles parfois difficiles.

Perrot expose les modalités d’organisation, d’inscription et d’attribution des places dans les différentes activités, en réponse à des questions posées par les parents. Des contraintes spécifiques (attribution de marchés, associations intervenant, etc.) expliquent le calendrier et les modalités de mise en œuvre de ces activités.

b) La restauration scolaire :

110 mangent en moyenne chaque midi à l’école, répartis sur 2 services. 8 animateurs ainsi qu’une personne coordinatrice en assurent l’encadrement. 95% utilisent des tickets.

c) L’entretien de l’école

Contrairement à ce qui avait été dit par une représentante municipale lors du dernier conseil d’école, la Ville de Strasbourg a décidé de privatiser le nettoyage de l’école. Décision étonnante dans la mesure où les agents qui étaient en poste précédemment ne sont pas partis à la retraite mais ont été affectés contre leur gré dans d’autres écoles. Le nettoyage tel qu’il est fait depuis la rentrée n’est pas satisfaisant, malgré une réunion de mise au point avec l’entreprise concernée fin septembre.

d) Les travaux de restructuration de l’école

Nous vous invitons à aller sur le site de l’école Louvois (http://www.ec-louvois-strasbourg.ac-strasbourg.fr/wp/), pour voir les détails du projet de rénovation de l’école.
Aux dernières nouvelles, nous devrions être à la rentrée prochaine dans la partie rénovée de l’école. Nous espérons vivement que ce calendrier soit respecté, afin de pouvoir organiser correctement le déménagement de toutes les classes et salles dans les nouveaux locaux en fin d’année scolaire.

10- Points divers

a) Liaison inter-cycles et inter-degrés :

– Les enseignantes de GS de l’Ecole Oberlin et de CP mettront en place un certain nombre d’actions pédagogiques communes, à commencer par une matinée de chants & goûter de Noël en décembre.

– La liaison CM2-6e démarrera bientôt par des réunions entre les enseignants de l’école Louvois et des Collèges Fustel, Esplanade et Pasteur. Des actions ou des projets pédagogiques communs seront évoqués à cette occasion.

b) OCCE (Coopérative Scolaire) :

Changement de mandataire :Mme Tupin prend le relais de Mme Baris. Suite aux cotisations versées par les parents à la rentrée, nous constatons une baisse des moyens disponibles cette année : moins de 7 € par élève. Des actions ponctuelles (goûters, ventes, etc.) devraient permettre d’augmenter ce budget.
Il est rappelé que cet argent est destiné aux élèves : participation à des sorties (musée, cinéma, spectacles), transport scolaire, achat de matériel pour des activités en classe (art plastique, bricolages, etc.).

c) EVS et Emplois Service Civique :

Le contrat de l’EVS que nous avions à l’école depuis un an n’a pas été renouvelé par les services de l’EN pour des raisons budgétaires. Cette personne était une aide indispensable à la direction et au fonctionnement général de l’école, sans compter l’aide qu’elle apportait ponctuellement aux enseignants.
Suite à une demande insistante de notre part, il nous a été accordé de pouvoir recruter 2 emplois « Service Civique », qui devraient prendre leur fonction fin novembre ou début décembre.

d) Représentants des parents d’élèves au conseil d’école :

– Goûter de Noël avec vente de jouets : vendredi 02/12 à 15h45
- Tombola de Pâques : les commerçants seront sollicités pour des lots à gagner
- Fête de fin d’année : vendredi 30 juin 2017. Les demandes de matériel et d’occupation du gymnase ont été faites, sans réponse de la part de la Ville de Strasbourg pour le moment.

e) Garderie AFL67 :

35 enfants sont accueillis en moyenne chaque jour, dans des conditions peu satisfaisantes. Les locaux disponibles sont trop exigus et ne permettent pas de mener des activités sereinement. Les devoirs se font dans la salle adjacente, ce qui oblige les enseignants de cette classe à faire leurs APC ailleurs dans l’école.
 Une réunion avec la Ville de Strasbourg est prévue le 21 novembre.

 

compte-rendu du Conseil d’école à imprimer